AccueilCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Au sommet du Phare, devant les flammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 8:26

Sensation désagréable que de ce mouvoir dans ce corps je me dirige d'ou venais cet insecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ow

avatar

Messages : 26
Petits Cœur Noirs : 7
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 8:39

On aurait pu croire que le feu avait fini de cracher toutes ses ombres pour retourner à ses activités de feu (chauffer, éclairer, avec comme possibilité d'évolution de carrière incendier). Mais non.

S'étalant doucement sur les lattes du parquet, une nouvelle ombre glissait hors du foyer chaleureux.

Mais glissait avec beaucoup de réticence. En fait, s'il était possible de dire d'une chose informe et sans corps qu'elle trainait les pieds, alors c'était exactement ce qu'elle faisait. Avec un brin d'imagination, on pouvait même dire qu'elle avançait les épaules voûtées. A plat sur le sol.

Il faut dire que cette ombre n'était pas la plus énergique de toutes. Un fragment d'éternité plus tôt, quand ses congénères avaient brusquement pris conscience de leur existence et s'étaient éparpillés dans la petite cabine du phare, elle était restée tranquille au chaud, vaguement surprise mais pas inquiète.

"Ils sont sûrement partis chercher des pizzas" fut sa première pensée, bien que par paresse d'esprit, elle ne chercha pas à définir ce qu'était une pizza, ni ce qu'elle désignait par "ils". Les autres quoi. D'anciennes extensions de sa propre conscience, comme un archipel d'îlots que l'on peut parcourir à pieds à marée basse. Sauf que là c'était marée haute. Et les pizzas devaient commencer à refroidir.

A contre-coeur, donc, elle rejoignit la troupe, avec deux trains et un petit vieux de retard.

Peu impressionnée par le décor, qui était beaucoup trop surchargé par rapport au néant, elle finit par soupirer :

- Grnmflll...

Dans un effort qui lui coûtait visiblement beaucoup, elle fit un rapide tour du proprio, tout en veillant à bien conserver un air de dédain mortel. Ce qui était peine perdue, faute de visage pour s'en rendre compte. D'autant plus qu'au final, elle se fit interrompre par une ombre affolée.

- Az'y là, c'qui Wendy ? ... C'pas moi.

La voix, basse et d'une nonchalance exagérée, n'était pas sans rappeler celle de ces créatures mi-humaines mi-troglodytes qu'on nomme "ado".

Toutefois il ne sera pas dit que l'ombre maussade n'était pas serviable, car elle finit par couler une flaque d'encre délavée vers un cafard aux antennes frétillantes.

- Tiens, c'pas ça Wendy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 11:39

C'est plus que bizarre, c'est déplaisant.
Cette chair est trop étriquée, cette carapace m'étouffe.
Il faut un temps, plusieurs secondes.

Et après ces plusieurs secondes, je sais que je tolère ce corps, mais que je ne l'apprécierai jamais.
Véhicule transitoire. Il y aura mieux. Pourvu qu'il y ait mieux, et vite.

Maintenant, partir d'ici.
Sur les pas de la grande chose-enveloppe envahie par sa cohorte d'ombres ? Certainement pas.
Là, cette ouverture. C'est de là qu'est venu mon véhicule.
Cafard.
Cette chose s'appelle un cafard.


[direction la zone de maintenance]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasmaera

avatar

Féminin Messages : 100
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 12:44

*La patate ne m'a pas répondu, il ne doit pas savoir qu'il est une ombre aussi je crois, et apparemment il ne pense qu'à manger. C'est pas mieux du côté de l'enveloppe qu'ils sont je ne sais pas combien à squatter déjà et certains de mes frères et soeurs commencent même à investir des enveloppes encore plus petites et plus moches que le vieux. Des cafards... oui c'est comme ça que ces bestioles s'appellent et dans mes connaissances tirées de je ne sais où, je suis persuadée que ces choses sont des nuisibles. Je ne vais quand même pas rentrer dans un si petit machin nuisible pour sortir d'ici ... Non, ça ne me plait pas du tout ça.

Est-ce que je peux agir sur des objets ? Ce serait pas mal ... je crois que je commencerais par mettre le feu à cet endroit, ainsi on pourrait aller plus loin avec la belle flamme qu'il nous ferait. Oui, cette idée me plaît mais je ne me vois pas rentrer dans une chose facilement, ou un végétal peut-être ... mais y'en a pas ici bien entendu !

Rhhaaa, ça m'énerve d'être coincée ici comme ça ! Je veux sortir voir le dehors et... Pourquoi j'ai envie d'un cassoulet maintenant ? Grmlph, ça doit être une idée que ma soufflée mon frère chatouilleux ça au moins.

Je tourne en rond de rage autour du feu, la rage d'être bloquée là, la rage de ne pas savoir que faire. Mes frères et soeurs se font plus rares, certains ont préféré prendre des enveloppes de cafard. je crois qu'au fond de moi, je les méprise de s'abaisser à ces bassesses. On vaut quand même mieux que ça non ? Je commence à observer ceux qui restent en réfléchissant toujours à comment mettre le feu à ce phare. J'essaie de faire voler un bout de planche à la sueur de ma pensée pour lui faire prendre feu ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail

avatar

Féminin Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 4
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 15:09

J'interrompt mon flot de parole, abasourdie. On m'a répondu. Je ne pensais pas que quelqu'un se soucierai de mon sort. J'arrête de tourner en rond comme un fauve en cage et regarde celle qui semble douée de compassion. Elle est ombre, tout comme Wendy, et comme tous les autres, mais je sais que ce n'est pas Wendy, ça j'en suis sure.

Wendy, c'est ma petite soeur. Elle est un peu turbulente, elle a du s'égarer... Elle n'a pas conscience du danger de ce nouveau monde !

Moi non plus. Mais je l'imagine déjà terrible, avec des mangeurs d'ombres qui rodent et se cachent derrière les murs et dans les placards...

Wendy ?

Je me penche vers le cafard et retrousse mon ombre de dégout.

Non, non, ce n'est pas Wendy, ma soeur est une ombre comme vous pas...

Je tapote du bout de l'ombre le dos de l'insecte et un lent frisson me parcours. Cette chose est répugnante.

Je recule d'un bond. Quelle odieuse créature. Mais peut être sont-elles dangereuses ? Peut être ma soeur a-t-elle été englouti par ces petits monstres !

Vous ne voulez pas m'aider à la retrouver ? J'ai très peur qu'il lui soit arrivé malheur...


Dernière édition par Abigail le Ven 3 Juil - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fol'Hay

avatar

Messages : 3
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 26/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Ven 3 Juil - 16:29

Et pendant ce temps, celui qu'on appelait autrefois Fol'Hay s'ennuyait. Réfugié dans ce feu patrie, il se tournait -mentalement - les pouces. Il observait, appréhendait, concevait le monde qui se tramait autour de lui. Des semblables bougeaient et ondulaient sur le sol et les parois.

Bon... Ça s'agite ! J'ai senti un corps mort qui a repris vie, des cafards qui gigotent, des pensées qui s'entrechoquent. Je crois que je ferais mieux de découvrir ce monde plutôt que de rester proscris dans ces flammes, aussi douces soient-elles. Allez hop, on y va, en route pour l'aventure !

Alors il avança.

Je ne sais pas comment je fais, mais ça fonctionne. Au prix d'une dépendance à la lumière j'ai gagné une indépendance corporelle. C'est donc cela le deal de mon enfer ? Hum, si tel est le cas, et bien, suivons les règles ! À gauche, à droite ? Tout droit !


Et l'ombre glissait sur la pierre comme un nuage sur la canopée. Une aisance et une agilité, une clairvoyance et une rapidité. Elle tournait en rond, passant du sol au mur, du mur au plafond et du plafond au mur... Elle prenait toute la mesure de ce qu'elle était et s'épanouissait enfin quand soudain, sans s'en rendre compte, elle percuta un être de chair.

Ohhhh ! Je me suis incarné ! Je me suis incarné ! J'ai un super nouveau pouvoir ! je me suis transformé en.. en ... ca-fard ??!


Dernière édition par Fol'Hay le Mer 8 Juil - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack V. Wilson

avatar

Masculin Messages : 20
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 0:23

( Wendy )

Je débarque en trombe dans le Normal. Il y a plein d'ombres, et aussi des petites bestioles rigolotes par terre. Je ris en sautant pour essayer de ne pas les écraser.

Abigail ! C'est moi je suis revenue ! Regarde ce que j'apporte ! J'ai gagné quoi ?


J'aperçoit ma sœur et le regard du vieux s'accroche sur son ombre laiteuse. La tête tourne, les jambes bondissent sans que je l'ai vraiment prévu et... les 80 ans et des poussières se rappellent à nous brutalement, et nous nous écrasons au sol pour la énième fois...

...


La lanterne de verre se brise sous l'impact, et un drôle de liquide se répand et glisse jusqu'au brasier...

Oh Oh... J'ai fais une bêtise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel

avatar

Masculin Messages : 191
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 2:32

Uh oh. L'huile de la lanterne se répand sur le sol, cheminant lentement jusqu'au grand brasier. La voilà qui prend feu soudainement, et les flammes s'élèvent.

Si le feu est accueillant et rassurant pour les Ombres, il l'est nettement moins pour le corps du vieillard et pour les quelques cafards encore réunis ici.

Le feu mord dans le mobilier, dans les planches. Bientôt, l'endroit tout entier sera un brasier.

Mais pour l'instant, ce n'est qu'un départ de flamme menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochegriffe.creation-forum.com
Yasmaera

avatar

Féminin Messages : 100
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 9:48

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !


*Ca m'échappe lorsque je vois la lanterne du vieux se renverser au sol et le liquide qu'elle contenait s'enflammer pour créer de plus en plus de cette douve flamme rouge orangée que je trouve si magnifique. De joie, je vole autour des flammes en chantonnant.*


Alluuumeeeeeeez le feu ! Allumeeeeez le feu ! siffle


*Je vole jusqu'au vieux et lui tourne tout autour de la tête, même si elle repose à moitié sur le sol.*


Oh merci ! Merci !!! C'est magnifique ces lueurs ! Et cette douce chaleur ! Je t'aime bien toi !


*Je me glisse dans les flammes en créant des tourbillons de couleur qui s'élèvent différemment, toute à ma joie de cette beauté qui s'élève de plus en plus et qui me permet d'avancer de plus en plus loin et de grignoter quelques centimètres de plus à chaque seconde. Je suis persuadée que nous pourrons bientôt sortir et découvrir le dehors quand cet endroit sera transformé en une magnifique torche géante.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dealbh

avatar

Messages : 8
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 16:10

Plus seul.
Le temps de comprendre où je suis, qui je suis, les autres murmurent et s'enfuient pour habiter les corps. Nous ne sommes plus nombreux dans le confort du feu.
Je suis bien, apaisé, mais les autres s'en vont les uns après les autres et l'angoisse me reprend rapidement. Une des dernières ombres que j’aperçois se glisse hors des flammes et je me presse à sa suite, aveuglément, en me disant que ça ne peut pas être pire que d'être à nouveau seul.
Au moment où je percute un corps (cafard) à la suite de l'autre, le feu commence à se propager dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail

avatar

Féminin Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 4
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 19:56

Wendy ! Mais regarde ce que tu a fait pauvre sotte ! Si c'était pour semer un tel chaos j'aurais préféré que tu... Que tu... Oh et puis zut !

Je file à l'intérieur du corps pour récupérer ma soeur. Je n'y prends aucun plaisir, et ressent même une forme de honte à apparaitre sous des traits aussi disgracieux. Moi qui rêvait tant d'un corps, j'aurais aimé une première fois plus séduisante... Enfin...

Ma soeur n'est pas seule là dedans. Mais que fichaient tous les autres ? Il n'y en avait donc pas un pour l'arrêter ? Vais-je donc devoir veiller sans relâche sur elle jusqu'à la fin des choses ? N'y a-t-il personne pour me soulager ?

Vite, sortez d'ici ! C'est dangereux !

Je n'en sais rien, et j'espère seulement que cet horrible corps nous laissera sortir. Sans trop savoir comment je m'y prends, j'attrape ma soeur et l'entraine à toute vitesse vers la sortie. Le corps nous laisse sortir sans encombre et nous arrivons dans le feu qui englouti maintenant la majorité de la pièce.

Wendy... Wendy, mais regarde ce que tu as fait !

Ma voix tremble. J'ai honte de ma soeur, et en même temps suis soulagée qu'elle soit sauve. J'hésite à la serrer dans mes bras avant de me souvenir que je n'ai pas de bras. Je me sens ridicule d'avoir pensé une chose pareille et je voudrais pleurer de ressentir toutes ces émotions en même temps. Je ne peux pas pleurer non plus. Mon ombre est parcouru de spasme étrange et je comprends que si, je peux pleurer, ou du moins sangloter. Je me recroqueville sur moi même et mon ombre blafarde tremblote sous le coup des sanglots dans le brasier grandissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack V. Wilson

avatar

Masculin Messages : 20
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Sam 4 Juil - 22:32

[Rampant]

Une Ombre de moins dans le vieux.

Pourquoi vous prenez peur ? C'est que du feu ! On en sort, je vous ferais dire !

Comme pour appuyer ses dires et prouver le côté inoffensif de la chose, Rampant plongea le bras du vieillard dans le feu.

OUCH. BORDEL DE MERDE !

Danse sur un pied et pluie d'injure. Pas si inoffensif.

Douleur ? Ca c'est nouveau.

Bon. Le vieux débris aime pas le feu.

Une peur presque primale passe de l'esprit du vieillard à Rampant à travers ses yeux lorsque celui-ci observe les flammes. Une peur qui le ferait presque reculer vers les escaliers, peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nienor

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Dim 5 Juil - 11:04

J'ai vu les cafards circuler dans la pièce, et des ombres se précipiter sur ces êtres minuscule à l'aspect répugnant. Beurk! Je n'envisage pas de me mêler à une bestiole comme ça.
Et puis j'ai vu passer au loin, près d'une des portes, une chose poilue avec des moustaches, assez mignonne bien qu'encore très petite. Ça, ça me plait déjà plus, mais elle est repartie aussi vite, et les souris ne passent pas aussi près du feu que je le voudrais.

Et puis soudain la flamme s'est mise à grandir! Nous prenons de la force et de l'ampleur, j'en suis toute excitée. Nous découvrirons peut-être d'autres choses, d'autres corps plus intéressant si le feu s'étend!
Je navigue d'une flamme à l'autre, frénétiquement.

Viiii viiiiiiiiiii! Niiie... nooooooor! Encoooooore!

L'excitation est générale. D'autre Ombres dans le feu avec moi commencent à se manifester.


Dernière édition par Nienor le Dim 5 Juil - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dealbh

avatar

Messages : 8
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Dim 5 Juil - 11:56

Je ne contrôle pas, je doit être dans une patte...
Trop à l'étroit dans ce corps visqueux je commence à paniqué et en sort rapidement pour retourner dans les flammes, tant pis je serais seul, je ne peux pas rester enfermer plus longtemps dans cet être répugnant.
Ne contrôlant pas encore totalement mes trajectoires, et trop pressé de sorti du petit corps, je fonce dans les flammes qui se propagent et "percute" l'ombre dansant à travers elles. Me mêlant à elle un instant, l’euphorie m’envahit, et je tourne autour de l'Autre dans l'espoir de ne plus être seul: chaleur, ami, bien être.

De... Deablh... je... Moi Dealbh...

Ma voix est chevrotante. Parler me demande une concentration intense, mais la satisfaction de pour le faire m'est immense; la joie m'envahit d'avantage encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nienor

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Dim 5 Juil - 16:58

Le feu grossit et je perçois de mieux en mieux ce qu'il se passe. Je vois les êtres paniqués, le corps bizarre que des ombres se partagent et les petits insectes qui courent partout. Le chair n'aime pas le feu, mais nous les ombres si!

Et soudain un projectile! Filant à vive allure dans la pièce, une ombre zigzage au sein entre les murs et les objets disséminés avant de rejoindre le feu, me bousculant et me percutant au passage. Tout d'abord contrariée par cet importun, j'envisage de râler mais l'euphorie de ce frère ombre est telle que je me sens gagnée par son humeur. Il s'est mêlé à moi et je découvre une sensation de chaleur amicale. L'ombre se met à tourner autour de moi à une vitesse folle en m'annonçant son nom d'un ton joyeux.

Deaaaa.... Dealbh... Dealbh!

Je répète son nom pour le comprendre, pour m'en imprégner.

Niiiiiii... Nienooooooor! Être Nienor!

La gaieté me gagne aussi. Je suis contente de communiquer pour la première fois avec un ami.

Feu! Feuuu bon et fort. Aller loin avec lui!

Il vient d'un corps, mais j'essaie de lui faire comprendre que rester dans le feu est mieux pour le moment, les corps sont fragiles avec le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rongeur

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Dim 5 Juil - 23:32

[merzhin]

Oups...

Le lieu est en flamme et mon vaisseau risque de bruler je stoppe net quelques instants pour prendre le temps d'observer
le danger,laissant l'instinct du rongeur me guider pour une fuite rapide.

Je me dirige donc en courant et zigzagant pour éviter le contact avec les flammes, tout droit vers l'escalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yzao

avatar

Féminin Messages : 17
Petits Cœur Noirs : 3
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Dim 5 Juil - 23:32

Yzao était en pleine réfléxion :

Allons bon, que d'agitation.... Beaucoup trop à mon goût.

Pas le choix, je vais devoir me barrer d'ici au plus vite, ça tombe bien, je ne supportais pas toute cette promiscuité.

Allez, tant pis, c'est un mauvais moment à passer, je vais devoir m'introduire dans un de ces petits corps immondes et minuscules.

Beuark.... C'est pas pire que le vieux déchet d'humanité.

Un,deux, trois , zérooooooooooooooooooooooooooooo !!!! Argh, mais qu'est ce qui me prends de beugler ça !!!

Bastonnnnnn !!!!!! Pas mieux, bizarre pour ne pas dire étrange, des réminiscences? Pas le temps d'y réfléchir.

On va dire que je ferme les yeux en me bouchant le nez et hop je plonge dans le premier cafard à la portée.

Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhh !!!!! C'est pas censé flotter dans un océan noir de puanteur abjecte !!!

Meheuuuuuu !!!!! remboursez !!!!

Calmons-nous, oui , des fois je suis pas seule dans moi- même....

J'ai compris, nom de Krom ( tiens mais c'est qui déjà celui-là?) !!!!!

Je suis dans le corps d'un cafard qui est dans la gueule d'un rat !!!!!

Hum.... Que faire? Ben la morte, on verra bien.



,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pataslim

avatar

Messages : 105
Petits Cœur Noirs : 12
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 11:24

Patate ? Non mais tu m’as regardé de la tête en haut toi, euh je suis pas un truc informe, j’ai faim, je sens, je suis ce que je suis moi, et je suis pas de la fumée sortie du feu, ni rien qui se volatilise, je suis vivant. T’as qu’à toucher mon…

Mais vas-y parle à mon genou, elle m’ignore pour s’occuper d’un cadavre!
Ouais c’est ça, et je sens la friture aussi, non mais c’est quoi ce tas de fumée qui me prend pour une patate… ouais l’autre, elle parle au cadavre, elle a plus toute sa tête et elle le sait pas.

Mais… qu’est-ce qu’ils font tous… ils tripotent tous ce corps, c’est dégoutant, raaa mais où je suis tombé ?
Je reste pas ici moi, ouvrez la porte aux oiseaux, je suis un oiseau et je vole pas dans une cage, bande de dégénérés graves.

Puisque c’est comme ça, je me casse !

Et je me casse…
Je…
Me…
Cass…
Mais pourquoi j’avance pas là ?
Qui c’est qui, qui retient mes pieds ?
Lachez-moi bande de malades !
Je suis accroché au feu ?
Je suis pas un steak haché quoi faut pas déconner, lâchez-moi les baskets, je reste pas avec ces cannibales !!

Se tournant vers Yas…

Elle aussi elle est attachée au feu ?
Mais, elle a pas de pied
Elle est zinzin, tout le puzzle est pas fini dans son esprit c’est sûr…
Mais elle va foutre le feu à la baraque ! Elle est complétement barrée !!

Euh... s’il te plait Madame, tu peux arrêter de jouer avec les allumettes ?
J’ai pas envie de cramer moi, et toi tu t’en fous, t’es juste… rien quoi, une espèce d’ombre mais moi tu vois, je suis un corps, un esprit saint, je parle, je mange, je fais popo tous matins, et j’ai faim, et t’as pas un truc à manger là ????
Je disais quoi…

Ils sont fous, et ils font beaucoup de bruit, on s’en va ? Bébé, toi et moi, on va mener la grande vie, mais faut arrêter de mettre le feu partout, d’accord ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasmaera

avatar

Féminin Messages : 100
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 13:55

*Tiens encore une ombre qui rentre dans le vieux. Ca doit être une orgie là-dedans c'est pas possible. Je plaignais mes frères et soeurs rentrant dans les insectes en me disant qu'ils n'avaient pas de place, mais vu le nombre qu'ils sont à squatter le cadavre, ça doit pas être beaucoup mieux question place.

Je reviens voltiger autour de la patate. Il semblerait qu'il daigne enfin reconnecter ce qui doit lui servir de cerveau au milieu de ces 10 estomacs et qu'il ne sache toujours pas qu'il est une ombre. Il va vraiment falloir que je lui explique. Je ne peux cependant m'empêcher de me mettre à rire en l'entendant me parler avec comme une lueur d'inquiétude dans la voix. Je lui passe au travers et l'entoure de mon ombre avant de lui répondre.*



Va falloir qu'on fasse ton éducation mon lapin. Essaie donc de te regarder et tu verras que pour l'instant, tu es une ombre aussi, mais tu peux prendre la forme que tu veux, c'est l'avantage. quant au feu, tu ne risques rien puisque tu en sors, contrairement au vieux débris apparemment ! Et comme on peut avancer que là où c'est illuminé par le feu ... avec une torche géante, on devrait pouvoir avancer plus loin ! Et, BEBE, pour la grande vie et la bouffe, va d'abord falloir qu'on se trouve une enveloppe si on veut pouvoir se toucher autrement qu'en se mêlant les ombres.


*Il me fait rire décidément ce frère-ombre là, et je commence à sérieusement avoir envie de manger à l'entendre tout le temps parler de bouffe.*


C'est bon, admis que t'es une zoulie petite ombre qui peut voler, passer dans le feu avec plaisir et tout et tout ? Si c'est oui, on se bouge le cul d'ici mon p'tit kébab ? J'ai envie de découvrir dehors et de me trouver un corps plus classe que celui-là ... et de manger maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pataslim

avatar

Messages : 105
Petits Cœur Noirs : 12
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 15:28

Mais Hiiiiii quoi !
Ça chatouille !!!
Fais encore, je trouve ça drôle et ça chatouille l'estomac…
Ah mais non, mais si tu commences à parler on va jamais y arriver, faut qu’on se barre, c’est des malades ici !!!

En plus j’aime pas les rats, les cafards et manque plus qu’un chat.

Non non non, moi je dis, c’est trop et… pardon ? Moi, une ombre ? Surement pas


Woééé l’autreee, elle s’est pas regardée, à qui elle croit causer, le fils de la momie ou le cousin du mime Marceau ? Je suis pas fou, hein je sais que je suis pas comme eux, je touche pas aux cadavres, ça va pas non ?

Pis je suis pas son lapin, je mange pas de lapin ça coure trop vite, t’es fou toi, comment je fais pour l’attraper ?
Non mais elle m’a pris pour un feu-follet ou quoi ?

Elle dit n’importe quoi. On peut avancer que par le feu… je dis lol, faut pas pousser quand même, je suis pas né de demain, et j’ai des pieds, d’ailleurs je sens leur odeur et c’est pas très agréable, alors c’est n’importe quoi…

Regarde, tu vas voir moi ce que je fais et si j’ai besoin de lumière sauf pour voir dans le noir comme tout le monde… pas comme vous, toi… tu peux voir dans le noir toi ? Non parce que t’es bizarre quand même, tu le sais ?

De toutes mes forces je me jette en avant… de tout mon corps (si-si), de tout mon poids, de toutes mes forces et… ça fonctionne… j’avance jusqu’au bout de la lumière…. Et je répare en arrière d’un coup sec comme un élastique. SPONG

Merde alors, je suis l’homme élastique, j’avais oublié que je fais partie des 4 fantastiques.
Ça je l’admets, t’as vu, t’es témoin, je suis pas une ombre comme toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal

avatar

Masculin Messages : 9
Petits Cœur Noirs : 4
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 16:28

L'incendie embrase à la fois les corps physiques, vivants ou non, de la pièce et le coeur fragile des ombres qui s'étendent et s'affolent, paniquées ou exaltées par la propagation des flammes et la liberté d'être emmenées avec elles. L'ombre solitaire est parmi les premières à se glisser entre les lattes d'un parquet bientôt rongé par la chaleur et à ressentir de nouveau le frisson de la découverte. Mais quelques secondes supplémentaires permettent d'apprendre la destruction. En revenant un instant sur ses pas, l'ombre reconnaît à peine la surface rugueuse et complexe sur laquelle il avait couru. Une matière noire et rouge, friable, a pris sa place. Qu'en sera-t-il des corps qui restent trop longtemps au sein du brasier ? Deviendront-ils à leur tour des statues de charbon noir, bougeront-elles encore ? La fragilité de ces poupées de chair frappe la nouvelle créature, qui décide de se désolidariser de ses frères et soeurs ombres dansant encore dans le brasier pour courir là où la lumière le lui permet, étirant de nouveau sa substance à son maximum, comme un élastique. Elle est rapidement frustrée de voir sa liberté de nouveau limitée par la lumière. Il tente d'étendre ses multiples bras, simples appendices créés par sa seule volonté, comme si s'accrocher aux lattes pour se tracter en avant pouvait réellement fonctionner. En vain. La progression du feu est rapide, mais pas assez. Et si le brasier s'éteignait ? Aux limites de sa psyché, les questions commencent à se presser comme autant de cauchemars. Alors au moment où il voit un cafard retardataire filer vers les ombres sans que rien ne l'en empêche, il n'est plus question de fragilité. L'ombre s'en empare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 16:47

[Hal]

Matière. Conduits. Fluides.

Corps.

L'organisme simple du cafard est une immense machinerie. L'hémolymphe circule lentement dans l'enveloppe de la bête rampante.

Nerfs. Muscles. Respiration.

Tant d'activité, tant de choses à faire pour tenir un si petit corps. Air. Fluide. Matière. Tout dans ce carcan de chitine.

Le cafard est secoué d'un long spasme qui manque de le renverser sur le dos alors que l'ombre se débat avec son dégoût. Comment ont pu faire ses frères et soeurs ombres, ceux qui se sont précipités dans les corps ? Comment ont-elles pu apprécier cette sensation ? Peut-être... Peut-être le grand corps était-il mieux. Mais ce n'est pas celui qu'il contrôle pour le moment, t...

Ah, le feu.

La douleur n'est pas intense, mais liée à un sentiment de détresse qu'il ne connaissait pas encore. L'instinct de survie du corps physique se bat avec l'indifférence ignorante de la créature immatérielle, mais l'ombre finit par réussir à se concentrer sur la carcasse du cafard pour animer ses pattes et courir. Loin, avant que le feu fasse davantage que lui roussir les ailes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel

avatar

Masculin Messages : 191
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 16:57

Le feu a pris dans les vêtements du vieillard.
D'abord une jambe de son pantalon, puis une manche de sa chemise.

Les Ombres qui l'habitent sont prises de panique devant la douleur. Il ne reste qu'une chose à faire : Fuir. L'alternative ne peut être que la mort du vieillard, une mort définitive. Quand un corps est un petit tas de charbon, il n'est plus possible de l'habiter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochegriffe.creation-forum.com
Léon

avatar

Messages : 113
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 18:39

AAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasmaera

avatar

Féminin Messages : 100
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   Lun 6 Juil - 19:12

*Et me voilà repartie de plus belle à rire encore et encore, il ne veut pas admettre la réalité mais ce n'est rien tant qu'il me suit au final ... encore faudrait-il cependant qu'il le fasse et on est loin du compte. Le voilà qui joue à Elastiboy en prenant des formes ridicules qui m'amusent de plus en plus. Je reviens à nouveau l'entourer de mon ombre en chuchotant de ma voix la plus suave.*


On est bien d'accord, les bêtes, c'est fait pour finir dans l'assiette ou ça ne sert à rien ... mais si tu veux manger et goûter à d'autres plaisir, il va enfin falloir admettre être une ombre et te servir de ton esprit pour venir voltiger avec moi et aller se chercher deux corps qui ... ne manqueront pas d'attraits, si tu vois c'que j'veux dire.


*En pensées, je lui fais part de jeunes corps mêlés dans des échanges qui semblent fort agréables avec des langues baladeuses et de la glace qui glisse sur la peau d'une demoiselle, juste entre ses deux monts pour venir se perdre au creux de son nombril et sur son ventre légèrement arrondi et charnu.*


Je crois qu'on ne peut pas exister dans le noir puisqu'on est des ombres... mais je pense qu'avec des corps, on sera capables de faire des choses fort agréables dans le noir ... alors tu te décides ? Tu préfères être léché par les flammes ... où par une éventuelle langue baladeuse mon p'tit kébab ?


*Je crois que si j'avais un corps, mon sourire et mon regard seraient explicites et pourraient faire fondre un iceberg ... mais une ombre qui se prend pour un héros et qui ne pense qu'à bouffer, rien n'est moins sûr.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au sommet du Phare, devant les flammes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au sommet du Phare, devant les flammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RocheGriffe :: Tout en haut du vieux Phare :: Le Phare en Flamme, la Torche dans les Ténébres-