AccueilCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danahel

avatar

Masculin Messages : 191
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: La porte   Jeu 2 Juil - 13:44

Grande porte en bois. Elle est verrouillée.
Verrouillée ?... Saloperie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochegriffe.creation-forum.com
Rongeur

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Dim 5 Juil - 23:52

[merzhin]

Je dépose mon cafard devant la porte puis je commence à tenter de ronger le bois de la porte.

Mais j'aperçois du coin de l'oeil le cafard qui commence à bouger, comment est ce possible?
Dans l'urgence je saute dessus pour l'immobiliser entre mes pattes pour éviter qu'il s'enfuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel

avatar

Masculin Messages : 191
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 1:15

Un tunnel rongé dans le mortier. Voilà qui pourrait servir d'issue à un rongeur.
Il suffirait de s'y glisser et d'agiter les pattes.
Avec un peu de courage et de détermination, rien n'est impossible, pas même pour une souris tremblotante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochegriffe.creation-forum.com
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 1:57

[ Yzao suite au post de Merzhin]

kkkfffffkkkfffff arrrggggghhhh !!

Enfin de l'air frais !!!!!! Qu'est-ce qu'il pouvait puer du clapoir ce rat !!!!!

En plus, cet abruti m'a secouée comme un martini dry dans un shaker de barman scientologue... j'ai pas tout compris au film du coup.

Bon, je vais filer vite fait pendant qu'il triffouille ce truc en bois avec ses dents.

D'abord, chek-up complet de ma bestiole : tout à l'air de fonctionner, même si c'est moisi du kiki, ya quand même mieux comme véhicule, non?

Alleiiiii une patte après l'autre, et en avant !

En avant que dalle !!! Il vient de me sauter dessus là, l'autre !!!


Hé !!!! Ducon !!!Vire tes sales pattes de ma carapace sinon je t'en balance une dont tu te souviendras pendant sept générations !!!

Mentale, la patate,parce que là...

Si tu me lâches, je te file un tuyau pour qu'on puisse se barrer tous les deux, parce que vu comment que t'es parti avec la porte, t'as pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 17:01

[Hal]

Le cafard n'emprunte pas réellement l'escalier, courant sur les murs le plus verticalement possible pour échapper aux flammes. Du moins, dans l'intention générale. La réticence de l'ombre à contrôler un corps ponctue son voyage d'écarts soudains et de maladresses rendant assez imprécise sa trajectoire.

Corps. Fluide. Respiration.

Corps.

Vite.

Il faut aller vite.

Finalement, il n'est plus possible d'aller à la verticale. Il n'y a que le sol, et il n'y a que les ténèbres. Le changement brutal d'atmosphère tire l'ombre de sa répugnance et un mouvement attire son attention. Deux autres corps sont là. Que font-ils ? Il y a des sons. Des bruits. Des... mots. De l'air expulsé de tel façon qu'il est audible. Des pensées, exprimées tout haut. Il ne sait pas le faire. Il n'a pas essayé. Penser à activer les muscles et tout ce qui est nécessaire... Un spasme dévie encore le cafard. Non. Se concentrer. Rester concentré. L'insecte se remet sur le mur. Il voit la souris. Il voit le cafard sous la souris. Il ne veut pas être à sa place. Il a pris ce corps pour bouger. Aller loin. Loin...

L'insecte court le long du mur, cherchant une faille, qu'elle soit dans la structure ou entre les gonds de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rongeur

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 18:58

[Nox]

... et je déboule...

... sur du plat ?
Bon, c'est quoi, ça ?
"Terre ferme" ?
Souris, veux-tu être un peu plus claire, je te prie ?
Bon, "étage", c'était tout ça, et ici on est "terre ferme" ? Et ça veut dire ?

Oh...
Ca veut dire "immensité d'un dehors sans limites" ?...
Ca ça me plaît... Et comment on y va, au sans limites ?
En...
... passant le mur ?

Putain de merde, Souris, tu sers à rien.

Oui je sais, c'est grossier, mais là elle m'agace, Souris. Ou alors c'est le mur qui m'agace. Merde.
Au fait, c'est quoi au juste, merde ?
Ah.
Oui je comprends mieux.

Non, j'ai rien à voir avec ça, c'est Souris.

Alors, ce mur ?
Et j'inspecte.
Je furète.
Je grattouille.
... je constate que ça vient quand on grattouille.
Tiens tiens...


[et continue à grattouiller, jusqu'à ce que...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rongeur

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 19:23

[Mr Truc]

J'ai perdu la course. Pourtant, il s'est arrêté devant le mur pour le grignoter.
Plus besoin d'agrandir davantage ce trou ! Allez, hop !

Je l'ai poussé à demi pour m'y engouffrer et déboucher sur l'air frais de l'extérieur.

Direction Au pied du phare, là où il fait froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rongeur

avatar

Messages : 23
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Lun 6 Juil - 19:46

[Nox]

Hey !!!!

Mais, mais... mais il m'a bousculé !
Mais...
MAIS !


HO, c'est mon trou !

Salopard.

Attends, toi.
Moi aussi je cours vite, on a la même Souris.
Tu vas me payer ce coup vache, espèce de sournois...


[vers dehors]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cafard

avatar

Messages : 18
Petits Cœur Noirs : 2
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Re: La porte   Mer 8 Juil - 11:22

[Fol'Hay]

Tout est allé si vite.

Passant d'un corps intangible à celui d'un cafard, j'étais resté proscrit dans ma position. Tout ce que je ressentais avant s'était matérialisé devant moi : je retrouvais mes sens.
Je voyais enfin - d'une réelle vision - le monde qui m'entourait. Je prenais forme, six pattes, deux paires d'ailes et de magnifiques antennes qui s'affolaient.

Mais à peine eus-je le temps de coordonner mes membres qu'une chaleur intense se fit sentir sur mon arrière-train. Je devins fou quelques secondes et pris mon envol dans toutes les directions. Je me cognais frénétiquement la tête dans les murs pour m'éloigner de ce brasier gigantesque et par un heureux hasard trouvait une obscurité sans fin qui plongeait et tournait dans les ténèbres. À vivre allure, je fonçais dans ce néant jusqu'à se que ma tête rencontra un obstacle en bois.
Un peu sonné, je compris alors qu'il s'agissait d'une voix sans issue et que ma nouvelle vie allait bientôt être réduite à poussière. Dépité, je me reposais au sol et alors le miracle se produit. Un petit souffle fit virevolter mes antennes et m'indiqua un trou dans la pierre, non loin de l'endroit où je me trouvais. Précipitamment, je m'y engouffra et fut étreint par une nouvelle sensation, contraire à ce que je venais de vivre ; la découverte d'un froid glacial.

[Vers dehors]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La porte   

Revenir en haut Aller en bas
 

La porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RocheGriffe :: Tout en haut du vieux Phare :: Le Phare en Flamme, la Torche dans les Ténébres-