AccueilCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Piscine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danahel

avatar

Masculin Messages : 191
Petits Cœur Noirs : 15
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Piscine   Mar 7 Juil - 5:03

La piscine est faiblement éclairée par la lumière d'une lanterne. Quelqu'un a oublié de l'éteindre en quittant les lieux, ou est mort avant de pouvoir le faire.
Qu'importe. Cette lumière suffit à autoriser les Ombres à batifoler dans l'eau.

L'eau est tout juste à la bonne température. Étrange. En pleine tempête de neige dehors, vous vous seriez attendu à ce qu'elle soit gelée, mais non.
Trempez-y un doigt de pied et constatez par vous même.
Piquez-y même une tête si le cœur vous en dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochegriffe.creation-forum.com
Arienne Leroy

avatar

Féminin Messages : 10
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Piscine   Lun 13 Juil - 17:54

Quel étrange endroit...

Une petite lanterne est accrochée près de l'entrée, et elle projette des éclats lumineux sur la grande surface d'eau. De l'eau, bien plus qu'il n'en faut pour boire... Mais alors quoi ? Quelle idée de mettre autant d'eau dans ce grand trou ? Et surtout, pourquoi ?

Je ne sais pas, mais mon corps semble avoir l'embryon d'une intuition à ce sujet. Je me fie à lui, et touche la surface du bout des orteils. Oh ! C'est... Si doux... Comme un appel qui...

Essaye de m'attraper !

Et en riant, je plonge dans l'eau. C'est une seule et unique caresse qui m'entoure et me recouvre. Je savoure la légèreté de mon corps dans ce nouvel environnement, comme soulevé et protégé par toute cette eau. Mes oreilles m'envoient un signal brouillé, comme flou, et cela me plait. Je remarque comme chaque mouvement que je fais me sers a me déplacer, bien plus loin et plus fluidement que sur terre. Bientôt, je sens le corps se contracter, et me réclamer quelque chose. Air. Oh, oui, pardon. Je donne un coup de talon sur le fond de la piscine et émerge pour inspirer une énorme bouffée d'air frais. Puis replonge aussitôt. Je n'ai jamais rien connu d'aussi doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Kaiser

avatar

Masculin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Piscine   Mar 14 Juil - 21:08

La masse d’eau parait menaçante. Comment peut-elle se jeter dans cet élément inconnu sans hésitation ?
Cette chose, cette matière, est transparente. Et pourtant elle ne possède pas la consistance de l’air. J’ai glissé mon pied dans le liquide. Première constatation, c’est froid. Deuxième, cela se déplace par vague.
Elle se déplace dans la masse liquide comme nous nous déplacions lorsque nous n’étions que des Ombres. Ah ?! Alors il est possible de retrouver ces sensations même avec un corps ?

J’ai plongé, et j’ai respiré à fond.

Mon ventre me brûle, mais ce n’est pas agréable. Des millions d’aiguilles qui s’enfoncent dans mes entrailles. Un hoquet de surprise et c’est davantage d’eau qui s’infiltre.

Bordel ?!
On ne peut pas respirer cette chose ! Je me suis débattu comme j’ai pu. J’ai quitté mon corps à demi, pour communiquer comme nous le faisons avant, sans la parole.

Je crois que mon message est brouillé par l’eau ? Je ne sais pas.

Je ne sais pas nager ! Je ne sais pas nager et je me noie !! Mon corps ne sait pas nager !!!

J'ai réintégré entièrement mon corps et j'ai recommencé à me débattre, du mieux que je peux. Je ne comprends pas comment me déplacer dans cette chose froide et liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arienne Leroy

avatar

Féminin Messages : 10
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Piscine   Mer 15 Juil - 17:51

Un léger remous l'informe que Rampant m'a rejoint. Je fini ma longueur le plus vite possible, pour ne pas qu'il m'attrape, puis m'arrête près du bord. J'aimerais bien qu'il m'attrape finalement... Je rougis d'avoir pensé ça, et chasse l'idée rapidement. Mais que je le veuille ou non, il ne me rejoint pas. Mais que fait-il ?

Le cri de détresse me parvient au même moment, mi-sonore mi-mental, comme assourdi, mais j'en distingue l'important.

Je fais volte-face et le cherche des yeux dans la piscine. Je le sens plutôt que je ne le vois, et m'approche de l'endroit ou émanent les vagues. Mais qu'est ce qu'il fait ? Nager ? C'est quoi nager ? Mon corps m'informe inconsciemment de la nécessité de ce savoir pour flotter dans l'eau et s'y déplacer. Ah. Et moi je l'ai et pas lui, c'est bien ça ? Flute.

Je plonge, cherche a l'attraper d'une quelconque manière, mais il se débat si fortement contre l'eau qu'il glisse entre mes bras. Flute flute.

J'essaye de lui envoyer un message moi aussi, pour le calmer, mais je n'arrive plus à faire comme quand j'étais ombre. Je n'émet plus que des messages sonores, et j'ai fais l'expérience de l'eau, il ne m'entendras pas. Comment il a fait ? Il est sorti ? L'idée me répugne. Abandonner mon corps ? Jamais plus !

En désespoir de cause, je parviens à l'attraper par un pied et le tracter comme je peux vers le bord. J'espère qu'il aura la présence d'esprit d'attraper le bord et d'arrêter de se noyer. C'est gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Kaiser

avatar

Masculin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Piscine   Mar 21 Juil - 5:00

Le haut et le bas se confondent dans l'écume de nos mouvements. L'espace est brassé et ce sont ses bras qui nous rendent nos repères et nos esprits, le temps d'une traction.

J'ai glissé sur sa peau, ripé contre son corps et je me suis enfoncé encore davantage vers le fond carrelé. Ce n'était pas volontaire et j'éprouve des remords paniqués à l'idée que cela puisse m'être fatal.
Le corps est si fragile... Ça en est risible.

Des deux bras j'ai essayé de trouver le point d'équilibre. Tout a un point d'équilibre, même la plus petite des amibes le sait, même la plus infime des particules tournoyant dans l'espace, jusqu'au plus profond des tréfonds de l'univers infini. L'équilibre.
Je suis incapable de le trouver, je n'y arrive pas.
Tant d'eau brassé, et l'équilibre ne vient pas.

J'ai découvert dans la panique que repousser l'eau dans un sens à l'aide de mes bras pousse le corps dans le sens opposé. Il est également possible d'opposer des pressions sur les surfaces dures qui contiennent le liquide pour se propulser à travers la masse froide.
Mais la panique qui me secoue m’empêche d'utiliser ce savoir de manière efficace. Je ne suis qu'une masse de chair désarticulée qui s'étouffe et se noie.

La main a saisi mon pied. La torche dans les ténèbres, le point d'ancrage pour mon esprit. J'ai saisi le rebord, m'y suis cramponné de toutes mes forces pour basculer sur le bord, à l'air libre.


Plat ventre. Plat ventre sur le sol froid. J'ai dû me frapper l'abdomen à plusieurs reprises pour que mes poumons acceptent de finalement se purger de toute cette eau.
Intense inspiration qui ressemble plus à de halètement. Seconde grande inspiration, avant que les poumons ne retrouvent leur rythme de croisière.
J'ai toussé un demi-litre, au bas mot, mais je suis vivant.

Je suis resté une seconde sur le ventre, le temps de reprendre mon souffle, puis je me suis retourné sur le dos pour respirer avec plus de facilité.

Voilà... Qui ne fut pas très plaisant. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arienne Leroy

avatar

Féminin Messages : 10
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Piscine   Mer 29 Juil - 15:09

Je l'ai regardé, tétanisée, recracher toute cette eau. Son corps est parcouru de spasme étrange, et son visage alterne entre un blanc livide et un rouge écarlate. Tout ceci me répugne, j'ai l'impression que mes organes se retournent comme des chaussettes, tandis que le cerveau que j'occupe m'envoi des signaux affolés dans l'incohérence la plus totale. "Danger", "souffrance", "air", "manque d'air", mort", "douleur", "malaise", "air ! air ! air !"...

Je voudrais lui dire quelque chose de rassurant, mais je ne trouve pas quoi, et ma gorge semble nouée.

Instinctivement, mes jambes ont continuées de faire des petits ronds dans l'eau, pour me permettre de garder la tête à la surface, et mes doigts se sont cramponnés sur le bord de la piscine. Ils serrent si fort que les jointures deviennent toutes blanches... Haaaan ! Non ! Je ne veux pas redevenir blanche et immatérielle, non ! D'un réflexe, j'ai relâché le bord et me suis propulsée loin au milieu du bassin. Non ! Danger ! J'ai vu ce que ça fait, je ne veux pas vomir mes tripes sur le bord de la piscine comme Rampant ! Vite, revenir au bord ! D'un puissant mouvement de jambe, je suis de retour près du bord du bassin, et en moins de temps encore, je m'en extrait.

Oh ? Mes vêtements semblent plus lourds que quand je suis entrée. Etrange. Ils se collent à moi, dans une étreinte glacée.

"Mouillée", dit mon corps. Je grelotte. Je n'aurais pas du aller dans la piscine habillée alors ? Bien, je prends note.

"transparent", dit encore mon corps. Quoi ? Transparent ? Qu'est ce qui est transparent ? Je baisse les yeux vers ma poitrine et... Haaaan ! Mais qu'est-il arrivé à mon beau chemisier blanc ?! Je serre ma veste autour de mon buste. Toute l'eau qui l'imbibe est pressée et me dégouline le long du corps, m'arrachant un long frisson. Tant pis, il faut savoir mettre des priorités.

Je relève la tête vers mon ami. Il va mieux, mais j'espère qu'il n'a rien vu...

"Nous devrions partir et chercher des vêtements... Pour ne pas... Attraper froid ?"

Le ton interrogatif m'a échappé, mais l'expression me semble aussi étrange que naturelle. Attraper froid ?
J'ai essayé de mettre toute mon innocence dans mes mots, que j'accompagne d'un demi-sourire désolé. J'espère qu'il n'est pas dans le corps d'un pervers qui connait les effets de l'eau sur les chemises blanches des jeunes femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piscine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Piscine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RocheGriffe :: La vieille batisse :: piscine intérieure-