AccueilCalendrierFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Crypte, réserve à corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alexis Beaudoin

avatar

Masculin Messages : 5
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Sam 11 Juil - 19:13

[Dealbh]

Elle a l'air perdue. Puis, se retournant vers moi, je la sens intriguée.


Hooo euh... Deaaaaalbh... Tu es... tu es parfait! Un corps très joli et qui semble en bonne forme! Ne change pas!


"Parfait",C'est ce qu'elle a dit ! Je lui souris, heureux de voir que je lui plait dans cette enveloppe de chair.
Je ne peux détacher mon regard d'elle. Personne n'a d'importance autour de nous, il n'y a que "nous" qui compte pour le moment. Je cherche dans son regard une émotion, je tente de la comprendre, de savoir ses pensées...
La main de son corps Frôle celle du mien, et je la regarde en sursautant. Quelle étrange sensation ! En étant "Ombres" nous pouvions fusionner, la sensation de chatouillement se mêlait au bien être procuré par la présence d'une Autre, la solitude s'évaporait. La le contact était totalement différent, loin d'être désagréable, mais différent.

Hoo! C'est chaud dis donc! Comme dans le feu!

Oui, mais pas comme dans le feu... Donne moi ta main.

Sans attendre de réponse j'attrape délicatement sa main, et la lève entre nos deux visages. Je la touche, je la serre, je la caresse. C'est merveilleux comme les possibilités sont vastes ! Plongeant mon regard dans ses beaux yeux clairs, je tente de déceler le même enthousiasme qui m’envahit subitement, et lui souris avec la joie d'un enfant découvrant l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasmaera

avatar

Féminin Messages : 100
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 18/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Dim 12 Juil - 9:25

*La chaleur des flammes est toujours aussi agréable quand on passe à l'intérieur et en un clin d'oeil, je passe du salon où je me trouvais à la fameuse crypte dont Mémé m'avait parlé. j'espère que mon p'tit kébab m'a suivie mais en découvrant tous ces corps, je n'y prête plus qu'à moitié attention tellement je suis émerveillée du choix qui s'offre à moi. Bon déjà les hommes non, je ne me sens pas mâle y'a rien à faire.

La blonde me semble trop ... blonde, la blonde plus vieille pas mieux. Par contre, y'a un corps au sol qui ressemble un peu à un pantin désarticulé, une petite brunette à lunettes qui a dû être abandonnée par une de mes soeurs ombres je suppose. Qu'est-ce qui cloche avec elle ? Bon on pourrait probablement remplacer ces culs de bouteilles par des lunettes moins moches et lui faire une autre coiffure mais sinon elle me plaît plutôt bien.

J'hésite moins de quelques secondes et je me glisse dans cette peau en rentrant pas la bouche de la demoiselle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Fassbinder

avatar

Féminin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Dim 12 Juil - 9:36

[Yasmaera]

*Je laisse mon ombre prendre possession de la moindre parcelle de ce corps en l'étendant dans chaque centimètre de ce corps tout neuf pour moi. Je ressens étrangement une sensation de tristesse comme si ce corps avait subi quelque chose de triste récemment mais on va s'occuper de le remettre d'aplomb rapidement.

Je commence déjà par tester les différents membres en m'asseyant correctement sur le sol et en crisant les jambes, puis en regardant autour de moi avec ces yeux tous neufs, bien que loin d'être parfaits vu les culs de bouteille. J'entends aussi différemment et c'est agréable de distinguer les sons aussi distinctement.

Je commence à bouger les mains et les bras, puis les pieds, à tendre les jambes puis les replier, et enfin à me relever pour passer en station debout. Je titube un peu le temps de trouver mon équilibre et je me rattrape comme je peux à un mur mais de façon générale l'expérience est plutôt agréable à mon goût.

Je commence enfin à me tâter pour découvrir mon corps et ses rondeurs. La brunette manque un peu d'exercice physique et n'est pas très musclée mais on arrangera ça. En-dehors de ce détail, elle est un peu trop maigrichonne à mon goût mais en allant attaquer la cave avec des kébabs, on devrit arranger ça petit à petit.*



C'est merveilleux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy

avatar

Messages : 30
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 01/07/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Lun 13 Juil - 17:31


Soudain, mon ancien corps s'anime. Je recule d'un bond, et me rapproche à pas lent, comme un petit chien intrigué mais effrayé. Qu'est ce qui se passe ? Le corps bug ? Je ne suis plus dedans et je ne lui ai rien demandé, il ne devrait pas bouger comme ça ! Est-ce qu'il me poursuit ? Est-ce qu'il m'en veut de ne pas lui avoir fait manger de bonbon ? Cela ressemble à une histoire d'horreur à se raconter au coin du feu. Je m'imagine déjà avec ma lampe de poche sous le menton, en faisant des grimaces "et là, le corps se réveille, et poursuit la petite fille en réclamant son du : Bonboooooon BOOOOOOONBOOOOOOOOOOOOOOON !"

Les histoires d'horreur sont nettement moins drôles quand elles arrivent en vrai. Incrédule, j'assiste au lever du corps. Il n'a pas l'air de me regarder, et peut être que si je me cache, il n'essaiera pas de me poursuivre. Pas drôle. Timidement mais dangereusement, je m'approche à pas de loup de la carcasse, et dans un élan de témérité, le frôle du bout de l'ombre.

Oh ! Il est habité ! Il y a quelqu'un dedans ! Quelqu'un comme moi sauf que ce n'est pas moi ! Il y a quelqu'un dans moi mais ce n'est pas moi car moi suis a l'extérieur de moi, et d'ailleurs moi n'est pas vraiment moi, ce n'est plus moi, puisque je n'y suis plus. Dans moi ! Comme tout est étrange...

Je recule, m'approche, hésitante. Donc le corps n'en veut pas à ma vie, puisqu'il en a trouvé une autre pour l'habiter. Une brise de jalousie passe devant mes yeux, mais est balayée aussi vite.

Je ravale un dernier sanglot, et d'une voix encore faible je demande.

Bonjour. Tu veux jouer avec moi ?

Je ne suis pas trop sure que cette personne ai la même vision que moi de l'amusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgana Ricard

avatar

Féminin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Lun 13 Juil - 18:21

[Nienor]

A la façon dont il sourit, je sais qu'il est ravi que je le trouve superbe dans ce corps. Nous sommes vraiment bien assortis tous les deux.
Le contact de ma main sur lui est étrange. C'est doux et ça crée une sorte de chaleur à l'endroit du contact. Mas ça fait aussi comme des chatouilles tout partout dans le corps de la femme que j'ai emprunter. C'est drôle, mais c'est comme si le corps avait gardé en mémoire des choses, des sensations, des réflexes qui me sont inconnus, à moi, l'Ombre, Nienor. Mais dans ce corps, c'est comme si je les connaissais déjà un peu, comme si je pouvais savoir ce que sais déjà cette enveloppe de chair.

Dealbh me dévore du regard. Je lui sourit et curieuse, plonge dans ses yeux pour en comprendre le sens. A cet instant, tous les autres sont oubliés, la crypte, le phare... Seuls la matérialité de nos corps compte.
J'apprécie ce contact, et je sens que mon compagnon l'adore aussi. Nous découvrons ensemble, nous avançons au même rythme et cela n'en rend ce plaisir que plus merveilleux.

Il dis quelques mots et je lui cède ma main bien volontiers. Il palpe et teste les sensations, et j'ai soudain envie d'un peu plus.
Je prend son autre main, si bien que nous voilà face à face, les mains dans les mains. Je suis ravie et je commence gaiement à tourner avec lui, l'entrainement dans quelques pas à travers la crypte, tourbillonnant avec lui dans une danse un peu folle, riant aux éclats sans me préoccuper de qui nous pourrions bousculer. Le même bonheur m'anime que lorsque nous étions dans le feu, au creux de sa chaleur en toute plénitude. Je me sens en pleine osmose avec lui en tourbillonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Achen

avatar

Féminin Messages : 16
Petits Cœur Noirs : 7
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Lun 13 Juil - 18:57

[Nox]

Il y a une série de marches qui montent vers la surface, et je sens le froid déplaisant qui coule vers moi. Claudia fronce les sourcils. Ça veut dire contrarié. Ça veut dire hésitant. Le froid...
Les ténèbres...

C'est par là que plusieurs autres ombres sont parties. La femme vivante aussi.
Il doit y avoir quelque chose à y trouver. Mais prudence.
Froid.
Vêtements.
Claudia porte quelque chose qui s'appelle blouson-de-cuir-noir. C'est chaud, pense-t-elle, mais pas très. Surtout s'il faut se déplacer longtemps dans le froid.

Je la fais se retourner. Des corps immobiles gisent toujours dans la pièce, et l'un d'entre eux porte quelque chose que Claudia identifie comme écharpe-de-soie-bleu-foncé. Ça me semble fin mais elle sait quelque chose sur la soie et sur le fait que ça conserve très bien la chaleur. Soit.
Je m'approche du corps, une femme à la chevelure jaune, et je prends à son cou inerte l'écharpe-de-soie-bleu-foncé. Ça ne vient pas tout seul, il faut que je tiraille sur l'étoffe fluide et délicieusement douce. Le corps glisse et tombe de son socle.

Nouant l'écharpe-de-soie à mon cou tout en refermant un peu plus le blouson-de-cuir pour parer au froid, je m'éloigne et quitte la crypte. Tous ceux qui se trouvent ici m'indiffèrent. Ils n'en savent pas plus que moi, ce qui signifie qu'ils ne savent rien d'intéressant.
Et maintenant que j'ai eu l'enveloppe que je voulais, il y a autre chose que je veux. Des réponses.


[Parti vers la maison]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristin Fassbinder

avatar

Féminin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 0
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mar 14 Juil - 21:49

[Yasmaera]

*Alors que je titube comme je peux pour trouver le centre d'équilibre du tas de bidoche que j'ai choisi comme corps et que je me fais à sa façon de se mouvoir, je distingue une de mes soeurs ou un de mes frères ombres qui me tourne autour et je pense un instant que c'est enfin mon p'tit kébab qui m'a suivie jusqu'à ce que j'entende sa voix qui me semble trop déformée pour être celle de mon compagnon estomac sur pattes. Cela étant, la voix des ombres est si étrange quand on l'entend avec ces oreilles de sac de viande alors je pourrais probablement me tromper je présume.*


Salut. J'veux bien jouer, mais après avoir mangé, à moins que tu ne veuilles faire une bataille de nourriture... mais va te falloir un corps ! Et t'es pas vu un de nos frères qui parle tout le temps ? C'est mon p'tit kébab et il aurait dû me suivre ! Plus on est de fous, plus on jouit .... euh ... rit !


*Tiens, le corps que j'ai choisi avait des idées plutôt coquines malgré son apparence on dirait pour m'influencer ainsi, moi pauvre jeune petite ombre innocente ...

Je commence à regarder autour de moi pour voir si j'aperçois d'autres ombres en appelant mon compagnon d'estomac.*



Mon p'tit kébab ? Ouhouuuu ?


*Je me dirige vers le feu dans l'idée de regarder vite fait s'il est toujours avec Mémé et m'arrête de justesse à quelques centimètres des flammes dont je sens déjà la chaleur venir me lécher le bout des doigts, faisant monter une légère odeur de cochon brûlé et je me recule prestement.*


Ah c'est vrai, les sacs de viande n'aiment pas le feu !


*Je me retourne alors de nouveau vers l'ombre jouette.*


Faudrait que tu te trouver une petite peau sympa si tu veux qu'on joue après. A quoi tu veux jouer d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ow

avatar

Messages : 26
Petits Cœur Noirs : 7
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mar 14 Juil - 23:12

Depuis la torche centrale, un truc glisse. C'est une ombre, mais une ombre maussade qui a décidé de se prendre en main. Concrètement ça ressemble juste à un point plus sombre au milieu de la flaque, qui agrippe on ne sait quoi. Du vent, sûrement.

Voir la petite brunette aux curieux accessoires oculaires s'agiter raviva encore un peu sa jalousie et son désir d'intégration, aussi l'ombre fila-t-elle vers les corps restants sans se signaler. Pourquoi faire ? Il serait tout temps de papoter quand elle aussi aurait un corps. Là, aucun doute, on s'intéressera à elle, on l'écoutera, même si elle n'a rien d'intéressant à dire.

C'est ainsi qu'elle découvrait, à ses dépens et sans le savoir, le syndrome des "gamins cools de l'école".

En attendant, toute pressée d'avoir son corps à elle toute seule, l'ombre du Nain Grincheux se précipita sur le premier venu... avant de refluer à toute vitesse dans la torche.

Mais qu'est-ce que c'était qu'ce truc ?! Ca a des BOSSES ! Et pourquoi autant de poils sur la tête ? Ca doit être lourd, et s'emmêler tout le temps, et se coincer dans les lattes de parquet quand on glisse dessus...

En tout cas, pas question d'avoir un corps défectueux et tout cabossé. Son expertise dans le domaine humain n'était pas très développée, mais tout de même, attention, elle en avait vu UN ! Hééé, attention hein, tout le monde peut pas en dire de même. Les cafards, par exemple, qui semblaient avoir du mal à décrocher leur tête pour regarder en l'air. Là encore, l'ombre n'était pas une experte, mais si elle avait été accoudée à un bar, ça aurait suffit à convaincre son auditoire. Donc, à ramper dans une crypte, avec un peu d'adaptation... elle parviendrait bien à se convaincre elle-même qu'elle savait ce qu'elle faisait.

Un tour de proprio plus loin et quelque fluctuations qui pourraient bientôt passer pour des hochements de tête, elle se glissa dans l'un des corps raides, toute frémissante à l'idée de toutes ces interactions qu'elle allait bientôt pouvoir avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick Sanger

avatar

Masculin Messages : 2
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mar 14 Juil - 23:45

[Ow]

Un frémissement, un sourcil qui s'agite. L'ombre maussade était dans la place, et pour le coup, elle était de plutôt bonne humeur. Elle avait fait de son mieux pour se convaincre qu'il n'y avait pas d'appréhensions à avoir, que tout se passerait très bien, regarde, les autres s'en sortent bien elles...

Et en fait, oui, c'était très simple.

Mues par un réflexe, si pas millénaire, au moins double décimaire, ses lèvres s'étirèrent en un sourire fier.

Par contre, qu'est-ce qu'il fait sombre... il faut sûrement un temps d'adaptation.

...

...

...

Bon, c'est que ça devient long là.

... Ah, mais les yeux sont couverts d'une protection ! Et il faut la soulever ! Effectivement ça va beaucoup mieux une fois que les paupières sont levéééées-

La gerbe. Non vraiment, la sensation des globes oculaires glissant dans l'orbite était horrible et lui soulevait le ventre. Et s'ils glissaient hors de leur réceptacle ? Ca arrivait souvent ? Franchement, la maintenance n'avait pas l'air simple quand même. Il allait falloir faire gaffe. Ouvrir l'oeil... mais pas trop. Garder les mains devant, peut-être, histoire de les rattraper en cas d'accident.

Bon, il serait toujours temps de voir ça plus tard. Le plus important à présent : se lever et parader !

Sans plus attendre, l'ombre glissa donc de son réceptacle et... bascula de son socle pour s'effondrer dans un bruit mat un mètre plus bas.

"Les jambes, mais oui !" est ce que dirait un observateur avisé, mais notre ombre n'était ni observatrice, ni avisée. Aussi elle parvint tout juste à vocaliser sa détresse, la douleur sèche et vive dans son poignet, et celle plus profonde qui faisait vibrer sa hanche. Car en tombant comme un sac à patate, les bras raides le long du corps, le poignet avait encaissé le premier choc avait de se faire emboutir par l'os saillant du bassin.

- Oooow...

La douleur la paralysa. Qu'est-ce que c'était que ce truc ? Ca arrivait souvent ? Quel intérêt à ces corps, franchement ?

La douleur partirait-elle si on attendait suffisamment longtemps ?

...

Visiblement, non.

Elle en était encore à émettre des conjonctures sur la procédure pour se relever, quand un pied entra brusquement dans son champ de vision. Pas au sens propre, celui où elle avait le gros orteil qui lui chatouillait la rétine, mais assez près pour qu'elle sente que le prochain pourrait fort bousculer de nouveau son anatomie.

- Hé, ho ! ... Y'a des gens à terre, hein !

Cette fois-ci elle s'interrompit, toute surprise de s'entendre parler si distinctement. Et si la clé, c'était l'instinct ? En tout cas, cette voix grave et rauque lui plaisait fort bien... elle semblait lui correspondre bien mieux que celle qui hurlait un truc à propos de kébab.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy

avatar

Messages : 30
Petits Cœur Noirs : 5
Date d'inscription : 01/07/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mer 15 Juil - 17:59

Elle est bizarre la nouvelle moi. Elle parle de kébab au lieu de bonbons. Comment ça un kébab vivant ? C'est une ombre ou c'est un kébab finalement ?

Rien compris. Enfin si, une chose. Elle veut bien jouer avec moi. Mais elle veut que je prenne un corps. Nan mais elle se prend pour qui ? La fille, elle arrive, elle me pique mon corps, et ensuite elle me demande d'en prendre un autre pour jouer ? Jamais de la vie ! Non non et non ! Je secoue vigoureusement la tête, mais comme je n'en ai plus... On reviens toujours au même problème.

Je ne peux pas prendre un corps, tu as déjà pris le mien ! Et puis en plus, les corps c'est pas rigolo, ça a mal, ça a faim, il faut les faire respirer, en plus c'est lourd, lent et ça pleure tout le temps ! Nan, pour jouer a chat, c'est bien plus rigolo de ne pas avoir de corps encombrant !

Et puis d'abord, je veux pas jouer après, je veux jouer maintenant ! Tu vois, tu es a peine dans un corps que tu préfère manger plutôt que jouer !


Je fais mine de m'éloigner, maussade, avant de me retourner et de lui lancer :

Et puis même que les kébabs, et bah c'est pas bon !

Si j'avais une langue je lui l'aurai tirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Beaudoin

avatar

Masculin Messages : 5
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Dim 19 Juil - 13:01

Prenant mon autre main, elle attire mon corps vers le sien et commence à tourner et tourner en riant aux éclats. Le rire de son enveloppe n'est pas discret mais attendrissant, et surtout très communicatif. Je me prend très rapidement au jeu, et l'entraine de plus belle, tourbillonnant autour du feu en riant avec elle.
Que c'est bon de ne plus se poser de question, de ce laisser aller à ce bonheur simple d'être à deux et de danser !

Oubliant dans cette frénésie, la difficulté de contrôler ce nouveau corps, je trébuche soudain sur une pierre et m'étale sur le sol, entrainant Nienor dans ma chute. Me retrouvant sous elle, je sens mes joues en feu, honteux de l'avoir fait tomber.
Le corps m'envoie des signaux contradictoires; douleur dans le bas du dos, joie d'être proche d'Elle, honte de lui avoir fait perdre l'équilibre... j'essaie de faire le tri, mais il est difficile de comprendre toutes les émotions qui me submergent tout à coup.

Excuses moi, je ne t'ai pas fait mal j'espère?

Tentant de l'aide à se relever maladroitement, je prend conscient de la complexité des corps et de leur contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgana Ricard

avatar

Féminin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Lun 20 Juil - 18:13

Mon ami se prend au jeu, et très vite son rire rejoint le mien, plus grave, plus posé, mais tout aussi heureux que le mien. Nous tournons toujours plus et nous prenons de la vitesse. Cela commence à aller vite et mes pieds ont du mal à faire des pas réguliers. Je m'emmêle et Dealbh aussi semble en difficulté.
Cela m'amuse pourtant toujours autant. C'est amusant de perdre le contrôle!

Soudain mes pieds perdent le contact avec le sol, et mon rire se mue en petit cri de surprise. Je me sens tomber et c'est une sensation vertigineuse. Et puis un nouveau contact. Brusque et dur cette fois. Aïe! Je crois que je lui suis tombée dessus.
Je croise son regard où se mêlent diverses émotions et je vois le rouge monter un peu à ses joues. D'abord un peu surprise, je finis par retrouver le sourire tout en le dévisageant.

Non non ne t'inquiète pas...C'était amusant quand même!

Je pouffe un peu à la fin de ma phrase, ce qui me fait prendre conscience que je suis toujours à moitié allongée sur lui. Je sens son corps chaud qui m'attire. Je lève doucement une main qui vient se poser sur une de ses épaules et la caresse doucement. Puis je je me baisse progressivement jusqu'à poser ma tête et mon oreille sur son torse. J'entends ici les pulsations de son coeur et cela me plait, d'entendre les battements de la vie, de ce qui anime les corps que nous possédons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Beaudoin

avatar

Masculin Messages : 5
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mer 29 Juil - 20:17

[Dealbh]

Elle pose sa tête sur mon torse, et me caresse l'épaule. J'aurai pu trouver ce contact très agréable si ce petit caillou n'était pas en train de s'enfoncer douloureusement dans mon omoplate. Elle n'a pas l'air de remarquer ma douleur. Comment lui faire comprendre que j'aimerai éviter d'abimer le corps, sans la blesser...
Restant calme et tendre je lui caresse la joue, lui souris puis murmure :

Je suis désolé Nienor, mais mon corps a mal dans le dos... Peut-on se relever ?

Mal à l'aise je recommence à rougir. J'ai chaud, et j'ai mal.

Tu ne voudrais pas faire un tour dehors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgana Ricard

avatar

Féminin Messages : 7
Petits Cœur Noirs : 1
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   Mer 29 Juil - 22:56

Je sens bien qu'il ne s'abandonne pas complètement. Une curiosité de son corps peut-être, une difficulté d'adaptation. Tout n'est pas évident dans ce matérialisme.
Et puis ce qu'il dit me fait froncer les sourcils. Mal? C'est quelque chose que mon corps ne connait pas encore, ou plutôt que je n'ai pas encore vécu dans ce corps.

Ohhh....

J'exprime un peu maladroitement ma surprise. Nous, en tant qu'Ombre, ne connaissons pas vraiment la douleur. Mais tout change ici, et les réminiscences de mon corps m'informent que ce n'est pas une sensation agréable.

Oui, allons marcher un peu, on peux aller voir la vieille Autre dans la maison. J'espère que ton mal s'arrangera.

Je me relève, forçant mon corps à quitter le chaud contact du sien, retrouvant un équilibre sur deux jambes, avant de l'aider à en faire de même.
Je jette un regard vers la sortie de la crypte, l'invitant à venir avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crypte, réserve à corps   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crypte, réserve à corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RocheGriffe :: Les montagnes :: Crypte : Réserve à Corps-